Dans le cadre de la Nuit de la lecture, le samedi 20 janvier 2018, Lir’ambulant a profité de l’exposition Pierre Loti, présentée à la Cité de l’Ecrit de Montmorillon, pour élargir ses horizons nomades. Pas de pêcheurs d’Islande, pour l’occasion, mais « un grand marin » tout de même avec ce superbe roman de Catherine Poulain qui se déroule dans le milieu des morutiers, au large de l’Alaska, et dont Hélène nous a lu des extraits. Noël a pour sa part entraîné son auditoire dans la traque d’un mystérieux fugitif, à travers la taïga, un parcours initiatique qui va conduire le poursuivant jusqu’à « l’archipel d’une autre vie » (Andreï Makhine). Gwenaelle a suivi les traces de Luis Sepulveda et du photographe Daniel Mordzinski en Patagonie, livrant quelques unes de leurs « Dernières nouvelles du sud » en deux magnifiques portraits. La steppe aussi, mais celle du Haut Altaï, avait séduit Sébastien, heureux de faire découvrir le trop méconnu Galsan Tschinag et le récit de ses souvenirs d’enfance, entre la rudesse ingrate de la terre et la splendeur silencieuse et mystique du « Ciel bleu »…

 

Une vingtaine de personnes ont assisté, attentives, à près de deux heures de lectures, entrecoupées de discussions durant lesquelles chacun a pu communiquer ses impressions. Dans l’assistance, certains avaient amené des livres et en ont lu, à leur tour, quelques passages, offrant quelques étapes supplémentaires au voyage littéraire.