En quelques mots…

Alors que la France est en état d’insurrection, que des foules de manifestants affrontent la police antiémeute et mettent à sac les bâtiments publics, que les institutions de la République vacillent, un homme monte à la tribune de l’Assemblée Nationale et se présente comme le recours ultime : le nouveau souverain Louis XX, « héritier légitime du trône ». Pour que le soulèvement se transforme en « pétard mouillé », le monarque élu entreprend de raconter aux députés comment ses ancêtres en 1789 ont pu « sauver l’essentiel, tout en laissant croire au peuple qu’il était libre et souverain… ».

Une leçon d’histoire

Avec l’humour incisif et décalé qu’on leur connaît, Grégory Jarry (scénario) et Otto T. (dessin) proposent dans cet album réjouissant de retracer l’histoire de la Révolution française, un épisode de rupture et d’effervescence sans précédent qui a profondément marqué l’histoire européenne et dont l’exemple comme la critique nourrissent encore aujourd’hui nombre de mouvements et d’utopies. C’est d’ailleurs pour cela que le texte historique se développe en parallèle à une bande-dessinée d’anticipation qui, dans un monde où inégalité et oppression n’ont cessé de prospérer, imagine la Révolution à venir et ce qu’il adviendra des ruses du présomptueux Louis XX, soumis à la pression populaire. La leçon d’histoire s’assortit ainsi d’un petit manuel de la révolte, adaptée aux formes de lutte et aux enjeux du monde contemporain.

Grégory Jarry et Otto T., Petite histoire de la Révolution française, Poitiers, FLBLB, octobre 2015, 20 euros.