L’ouvrage rassemble des articles écrits par Olivier Favier et publiés entre octobre 2013 et mars 2015, essentiellement sur le site qu’il a créé, dormirajamais.org.

Ces chroniques évoquent, à travers une galerie de portraits, sobres et sensibles, le parcours de migrants, rencontrés à Paris ou à Calais, et qui, pour certains, s’attendaient à trouver en France, « un pays de liberté ». Venus du monde entier, d’Erythrée, du Mali, d’Afghanistan ou du Tibet, fuyant la guerre, la persécution, l’absence de perspectives au pays, ces hommes et ces femmes racontent les épreuves traversées, la mort côtoyée de près, les vexations et les désillusions, les espoirs qui les animent encore.

Un livre riche, essentiel, qui permet de mettre des noms et des visages sur cette humanité meurtrie qui frappe à notre porte et que l’Europe s’obstine cyniquement à maltraiter et à repousser, au risque de piétiner les valeurs universelles dont elle se prétend l’héritière.

Olivier Favier, Chroniques d’exil et d’hospitalité. Vies de migrants, ici et ailleurs, Le Passager clandestin, 2016, 300 pages, 17€.

Paru en mai 2016, ce livre est disponible à la librairie.